« La vie de Jésus », Bruno Dumont (1997) et suiv.

1) « La vie de Jésus », Bruno Dumont (1997).
Cinéma énorme.
Au coin perdu…

2) « L’humanité », Bruno Dumont (1999)
Cinéma énorme.
Au même coin perdu…

3) « Twentynine Palms », Bruno Dumont (2003)
Cinéma énorme.
Un final à couper le souffle.
La bande-annonce ne rend pas exactement justice au film.

4) « Flandres », Bruno Dumont (2006, Grand Prix du Festival de Cannes)
Cinéma énorme.
On croyait « tout savoir » sur la guerre.
Au bout du monde…

5) « Hors Satan », Bruno Dumont (2011)
Cinéma énorme.
Deux révélations d’acteurs : David Dewaele (surtout), mais également Alexandra Lematre.
Hors du temps.

6) « Camille Claudel 1915 », Bruno Dumont (2013)
Un défi (comme toujours chez Dumont) avec Juliette Binoche dont les partenaires de jeu sont de véritables patients (malades mentaux) entourés de leurs personnels soignants transposés en 1915 ! Envoûtant !
Le personnage qui devrait se faire interner dans ce film n’est pas Camille (comme on s’en doute) mais son frère Paul – croyant !
Cinéma énorme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s