« Paria », Nicolas Klotz (2001)

Un Ovni.
Le 31 décembre 1999, dans le bus de ramassage de la RATP qui participe au nettoyage nocturne de la ville, Momo (Gérald Thomassin) et Victor (Cyril Troley) sont en partance pour le CHAPSA de Nanterre où les SDF sont soignés, douchés et hébergés pour la nuit… Une odyssée humaine dans le « Paris paria ». Une hallucination. Un crescendo de scènes d’humiliation, de la faim à la misère affective et sexuelle… Du grand cinéma.
Sept entretiens de Nicolas Klotz avec Olivier Bombarda : »J’avais envie d’emmener le cinéma dans une zone de la société où on n’emmène pas le cinéma… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s