Antoine d’Agata

Né à Marseille en 1961, photographe français (le « Francis Bacon » de la photographie) du monde la nuit et de la prostitution.

Pourquoi faites-vous ces images ?

« Il y a deux raisons profondes. La première : pour moi. En tant qu’athée et nihiliste, faire ces images est devenu un outil, une discipline, qui me permet tous les jours de repartir. M’exposer à la violence du monde est quelque chose de très intime, qui n’est pas photographique. C’est de l’existence pure. La seconde raison est politique. J’ai commencé à raconter une histoire qui va à l’encontre des différentes traditions photographiques, et j’ai envie d’aller au bout de cette histoire ; montrer des putes qui jouissent, des criminels gentils, une humanité plus profonde, plus complexe… »

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s