« Fuocoammare » de Gianfranco Rosi (2016)

Les vagues de migrants (400.000 depuis 2011, 219.000 pour la seule année 2014) arrivent sur l’île de Lampédusa. (On estime que 3.500 personnes sont mortes ou disparues en mer pour la seule année 2014).
Un petit garçon italien et sa famille vivent sur cette île (20 km²).
Les deux mondes qui ne se croisent absolument pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s