« Le client » de Asghar Farhadi (2016)

Asghar Farhadi (grand réalisateur iranien : « A propos d’Elly » en 2009, « Une séparation » en 2011) démarre toujours ses films de la même façon : un incident vient troubler le bel ordonnancement des choses, un grain de sable vient enrayer le fonctionnement de la machine.

Dans son dernier film « Le client », un couple « éclairé » (comme à l’accoutumée chez Farhadi : il ne s’agit pas d’un couple traditionnel de la société iranienne : les deux membres du couple sont comédiens et jouent dans une pièce de théâtre « La mort d’un commis voyageur » d’Arthur Miller) vient d’emménager (sous la contrainte) dans un nouvel appartement suite au risque de l’effondrement (à l’instar de tout l’Iran ?) de l’immeuble où il habitait précédemment, lorsqu’il découvre la porte d’une chambre de leur nouveau logement condamnée par l’ancienne locataire qui, ayant dû quitter son appartement dans la précipitation, a dû laisser en dépôt ses affaires le temps pour elle de se retourner.

Mineur, l’incident provoquera une réaction en chaîne qui conduira le couple au drame, puis à l’impossible réconciliation.

Aussi courageusement que Jafar Panahi (un autre réalisateur iranien), Asghar Farhadi (jouant avec les nerfs de la censure de son pays) (heureusement soutenu par les pays de l’occident) montre une société iranienne (pourtant porteuse d’une certaine modernité) écrasée sous le poids de ses lois écrites, mais également (ce sont les pires) non-écrites : la prééminence, l’hégémonie (même dans les groupes les plus avancés) des hommes sur les femmes concomitamment au conservatisme des femmes traditionnelles (matriarcales), la frustration sexuelle, le poids des croyances, de la religion, des règles, la méfiance des uns à l’égard des autres, la peur des ragots, l’absence de la liberté chez les femmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s