« The Other Side » de Roberto Minervini (2015)

On sait l’importance de la profondeur des peuples (ou des nations). On parle (et l’on n’a pas fini de parler) de la France profonde. On vient de parler de la Grande-Bretagne profonde (Brexit). On a parlé d’une certaine Amérique profonde (« In Jackson Heights » : Frederick Wiseman). Voici à présent l’Amérique très-très profonde, la face cachée des Etats-Unis. (Presque) effrayant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s