« The Strangers » Na Hong-Jin (2016)

Combien de films sud-coréens commencent sous une pluie battante (qu’on jurerait tropicale) ? Le nouveau film (chef-d’œuvre) de Na Hong-Jin (anti-américain et anti-manichéen au possible) cède à ce classique du genre. Au domicile d’un sergent de police, le meurtre d’une femme est annoncée, le sous-officier doit se rendre sur les lieux du crime. Sa belle-mère le retient à déjeuner (scène on ne peut plus quotidienne). Lorsqu’il arrive sur place, la pluie bat son plein. Le film sombre alors dans le hors-norme, dans l’horreur la plus démentielle et durant 2 h 36 n’en ressortira plus. « The Strangers » (2016), un film de genre (fantastique) « qui en fait des caisses » (avec des points culminants : la scène du sortilège, la survenue des zombies, le final ultra-tendu) et qui ne donne pas toutes ses significations à une première vision. Magistral.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s