« Certaines Femmes » de Kelly Reichardt (2016)

Cinéma américain indépendant ! Tout en demi-teinte. Une (grande) cinéaste taiseuse. Un film en ellipse.

L’hiver est rugueux dans le Montana. La nature est froide, beige, marron. Les montagnes Les Rocheuses sont au loin.

Elle a fait quatre heures de route dans le Montana pour retrouver une autre femme dans une ville dont elle ne sait rien. Elle passe la nuit dans sa voiture (un pick-up) dans l’attente du jour. Elle la retrouve, l’aborde, lui fait comprendre (c’était déjà suffisamment explicite) la raison de sa présence. L’autre se tait, ne trouve rien à dire. Elle repart, se dispose à faire la route en sens inverse. Elle est au volant, se tait, évidemment elle est seule (comme les trois autres femmes du film). La caméra la fixe en silence tandis qu’elle est sur le chemin du retour…

 

 

Kelly Keillardt

« La dernière piste », Kelly Reichardt (2010)

En file indienne, un chapelet de femmes en robe et chapeau de pionnières du Grand Ouest traverse lentement une rivière, de l’eau jusqu’au torse, bagages sur la tête. Sur la rive, les chariots où leurs maris s’affairent stationnent tandis qu’à l’écart un homme grave sur un tronc d’arbre mort : « Lost » (« Perdus »). Sur le conseil de leur guide, Mr Week, les trois familles ont choisi de quitter le gros du convoi et de tenter leur chance à travers le désert, hors de la piste.

Dans ce film (le moindre détail ayant été pensé, les chariots étant d’un réalisme criant), Kelly Reichardt réalise de superbes images. Souillées, épuisées, assoiffées, les femmes sont dans leurs longues robes telles des princesses de désert égarées.

Le guide sur qui tout reposait au départ perd peu à peu le contrôle de la situation. La nature est hostile. Infesté de tribus indiennes, l’endroit est dangereux. Un beau jour, ils tombent sur l’un de ces spécimens indiens. Doivent-ils le tuer ou au contraire s’appuyer sur lui pour garder la vie sauve ? Entre le guide et les colons, les avis divergent, le ton monte rapidement. Garante première de leur survie, retrouveront-ils de l’eau ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s