« Dernières nouvelles du cosmos », Julie Bertuccelli (2016)

On peut également juger du niveau de démocratie des pays à la manière dont ils traitent leurs ressortissants vulnérables, légèrement déficients, orphelins, handicapés physiques ou mentaux (2).

Le corps d’Hélène (autiste, 34 ans) est « décomposé ». Faisant preuve d’une incroyable persévérance, sa mère a trouvé le chemin de la communication (Hélène communique par la voie d’un damier de lettres et elle écrit directement en… poète). Pierre Meunier en a fait un spectacle « Forbidden di sporgersi ». Julie Bertuccelli en a fait un film.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s