« Songes et Métamorphoses », mise en scène : Guillaume Vincent (2017)

« Songes et Métamorphoses », mise en scène : Guillaume Vincent : Ar-ti-fi-ce.

Dans une salle des fêtes, une salle de bal (sur le retour ?) (où se déroulent ces fêtes qui tournent – et qui finissent – mal) (parce qu’elles sont trop bruyantes ou trop abreuvées), avec une hyper-artificialité du théâtre (force rideaux brillants et paillettes), usant sans vergogne de tous les clichés, de tous archétypes et de tous les stéréotypes du théâtre (installés puis continûment démentis), passant d’une forme à l’autre sans ambages (songes… et… métamorphoses) : théâtre de patronage fait par des enfants, atelier théâtre fait par des lycéens, théâtre amateur, atelier théâtre en milieu carcéral – ces fameux publics que l’on dit empêchés – puis fées, fêtards et comédiens amateurs se succédant dans la salle de bal, Guillaume Vincent et sa troupe donnent « Songes et Métamorphoses » librement inspiré des « Métamorphoses » d’Ovide (Narcisse et Écho ; Myrrha ; Hermaphrodite ; Pygmalion ; Procné et Philomèle) et du « Songe d’une nuit d’été » de Shakespeare (au sein duquel on retrouve tous les stéréotypes sus-cités)…

Théâtre foutraque (orchestré) à tous les étages et par tous les pores de la peau.

Prochaines représentations :
Du 9 au 12 février , au CDN Besançon Franche-Comté,
Les 23 et 24 février, au Cratère ScenenationaleAlès
Les 8 et 9 mars, au Théâtre de Caen.
Les 14 et 15 mars, au Le Quai Centre Dramatique National d’Angers-Pays de la Loire.
Les 23 et 24 mars, au Tandem – Scène nationale de Douai.
Du 19 avril au 20 mai, à l’Odéon Théâtre de l’Europe.
Et en juin, au Printemps des Comédiens à Montpellier.

une création de Guillaume Vincent
avec Elsa Agnes, Candice Bouchet, Emilie Incerti Formentini, Elsa Guedj, Florence Janas, Hector Manuel, Estelle Meyer, Alexandre Michel, Philippe Orivel, Makita Samba, Kyoko Takenaka, Charles Van De Vyver, Gérard Watkins, Charles Henri Wolff

Dramaturgie : Marion Stoufflet, Scénographie : François Gauthier-Lafaye ; en collaboration avec James Brandily et Pierre-Guilhem Coste, Lumières : Niko Joubert ; en collaboration avec César Godefroy, Composition musicale : Olivier Pasquet et Philippe Orivel, Son : Géraldine Foucault ;en collaboration avec Florent Dalmas ; Costumes : Lucie Durand, en collaboration avec Elisabeth Cerqueira et Gwenn Tillenon ; Régie générale et vidéo : Edouard Trichet Lespagnol, Régie plateau : Muriel Valat et David Jourdain, Perruques et maquillages : Justine Denis,

Production : Compagnie MidiMinuit, coproduction : La Comédie de Reims – CDN, Odéon – Théâtre de l’Europe, Ircam-Centre Pompidou, CDN Besançon Franche-Comté, le lieu unique (officiel) – scène nationale de Nantes,Festival Printemps des Comédiens – Montpellier, CDN Orléans Loiret Centre, Scène Nationale d’Albi, Théâtre de Caen, Comédie de Caen – CDN, Le Tandem – Scène nationale, Le Cratère, scène nationale d’Alès, THEATRE OUVERT-CENTRE NATIONAL DES DRAMATURGIES CONTEMPORAINES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s