« Je sens qu’il neige en moi » mise en scène Pearl Manifold (2016)

« Je sens qu’il neige en moi »

De quoi ça parle ? De l’attente d’une femme envers un homme (ou d’un homme envers un autre homme, d’une histoire d’amour en tout cas ; d’un cri d’amour même), mais comme toujours chez Falk Richter, ça parle aussi du travail (artistique et théâtral – les répétitions), de l’écriture, puis de l’économie, de la politique, du capitalisme, puis plus largement encore de la femme tout court, de ce qu’est être (de vouloir être ? de devoir être ?) une femme aujourd’hui en Occident (sujet ! libre ! autonome ! indépendante !) (comme s’il s’agissait toujours de devoir se libérer), ça parle également de la relation de l’interprète avec le public (quelle est l’attente de l’homme vis-à-vis de cette femme, mais quelle est également l’attente du public vis-à-vis de cette interprète ? de ce spectacle ? et du théâtre en général ?)

Avec « Je sens qu’il neige en moi » Pearl Manifold (metteuse en scène) et Manon Falippou (comédienne) nous livrent un spectacle plein d’énergie et de fraîcheur.

Avec force guirlandes lumineuses, lumières d’appoint, lampes de chevet, elles nous accueillent dans l’atmosphère englobante de « leur » intimité. Sur fond de musique actuelle, la jeune femme reçoit (« chez elle ») tandis qu’elle est en train de prendre soin d’elle en nuisette dans sa chambre.

Évidemment, ce parti-pris quotidien prosaïque présente l’avantage d’émouvoir et d’ancrer l’écriture (hors-sol) de Falk Richter dans du réel. Mais l’on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’il se serait passé si l’équipe artistique avait choisi de remiser ce contexte réaliste, de vider la cave de ces effets « personnels » et de ces accessoires du quotidien, de laisser libre cours à l’imaginaire en inscrivant cette pièce dans une cave vidée de tout et d’en faire un lieu abstrait…

 

D’après les textes de Falk Richter, mise en scène de Pearl Manifold, avec Manon Falippou / en coproduction avec la Compagnie Mala Noche(Besançon).

Photo © Studio Marulaz / Patrice Forsans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s