« Lentement » de Howard Barker, mise en scène de Julien Barbazin (2017)

Dès la première image, l’on sait que l’on est en présence d’une œuvre forte. Elles sont assises là toutes les quatre face à nous, têtes baissées, sur leur siège de gibet.

« Tableau d’une exécution » a écrit Howard Baker. C’est cela, nous allons assister à leur exécution. Nous sommes assis comme les témoins d’une peine capitale dans une salle d’exécution et la cave devient… cachot. L’une après l’autre, elles lèvent la tête, attendent l’exécuteur et nous assistons à leurs dernières paroles, proférées avec beaucoup d’énergie, parfois avec beaucoup d’espoir, avec l’énergie du désespoir, également avec beaucoup de rivalité entre elles (une rivalité primitive : s’agit-il de sauver sa peau ? De sauver les apparences ?), à leurs dernières volontés.

Comme dans ses précédentes mises en scène, Julien Barbazin, avec cette nouvelle pièce, réalise un théâtre de la monstration, de la ritualisation, également de la profération (à la Samuel Beckett) (rituel parfois rompu), cette fois-ci également un théâtre choral, puisqu’elles sont quatre, dans un théâtre formalisé, frontal, dessiné…

Comme l’auteur Howard Barker dans ses intentions dramaturgiques, Julien Barbazin dans ses intentions de mise en scène parle du « respect du protocole ». De quel ultime protocole s’agit-il ici ? Du protocole – lent – (« Lentement »)… de la mise à mort.

Magnifique.

Elles jouent dans le cadre du Festival de Caves.

Elles sont quatre : Elizabeth Barbazin, Marie Champain, José Drevon et Céline Morvan. Collaboration : Jean-Marie Carel. En coproduction avec la Cie des Ecorchés de Dijon.

Elles ont très peu de représentations (c’est peut-être même complet tous les soirs, mais essayez tout de même) : à Besançon les 29, 30 mai ; Auxonne le 31 mai, Dijon, les 2, 3, 4 juin.

Il faut absolument (essayer d’) aller les voir…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s