« The Square » de Ruben Östlund (2017)

Le directeur d’un musée d’art moderne et contemporain (le X-Royal Muséum de Stockholm) est nécessairement riche, il fait partie de la classe supérieure, il est cultivé, intelligent (pourtant la première scène du film tend à vouloir démontrer le contraire, qu’importe), il a fait des études supérieures, il maîtrise la langue et la syntaxe, il sait conceptualiser, il possède les codes artistiques, sociaux, etc. , il s’habille chic (cela fait partie de ses attributions) (un directeur de musée d’art contemporain, visant à l’international, ne peut pas s’habiller comme un sac), il est beau (il a sans doute également été choisi pour ses qualités physiques, il est l’image du musée, son premier représentant, son ambassadeur), il est moderne, « branché ».

Pour autant, le directeur d’un Musée d’art Moderne et contemporain est-il tenu d’être probe (ne pas vouloir que l’on répare une œuvre d’art en sous-main lorsqu’elle a été détériorée ?) ? Loyal ? Intègre (ne pas employer d’argent public et ne pas faire appel à ses subalternes pour régler une affaire personnelle ?) (Doit-il faire usage de son pouvoir avec mesure ?) ? Doit-il être honnête (ne pas accuser tous les habitants d’un immeuble suite au vol de son portefeuille et de son téléphone portable) ? Courageux ? Irréprochable (être sans préjugés vis-à-vis des pauvres ?) ? Egalement respectueux envers les femmes ?

Doit-il être Saint ?

Parce qu’il est directeur d’un Musée d’Art moderne et contemporain, est-il tenu (plus qu’un autre ?) de porter assistance à autrui ? De venir en aide aux personnes dans le besoin (un nourrisson) ? En danger (une femme en train de se faire violer lors d’une performance artistique qui dérape) ? Aux personnes appelant au secours ?

Quelles sont les limites de l’art ? Celles de la liberté d’expression et de la liberté artistique ?

Que peut l’art (ses protocoles, ses concepts et ses discours) face aux besoins d’un bébé ? A un malade atteint de la maladie de la Tourette ? A la mendicité ? Aux injustices sociales ? Aux inégalités hommes/femmes ?

L’art (contemporain) a-t-il partie liée avec la morale ?

Ce sont les questions que posent le film et son exposition éponyme « Square » qui représente un  carré dans lequel les visiteurs sont appelés à être bienveillants et altruistes…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s