« Si ce n’est toi » Edward Bond (2002)

Dans cette pièce d’Edward Bond (écrite en 2002), la communication entre les hommes est (sera) encore moins possible en 2077 qu’en 2018. Un régime totalitaire a décidé d’effacer passés collectif et individuel. Les souvenirs sont proscrits. Le culte, le port et l’accrochage des images, des peintures, des œuvres d’art, sont interdits. Ceux qui contreviennent à ces lois sont ou bien pathétiques ou bien condamnés. Les liens fraternels ont été bannis. Le mystère humain est impénétrable. Les justifications, les mobiles et les motifs des comportements humains sont inaccessibles. Dans cette existence plus absurde que jamais, les suicides se multiplient. Obsédants, des coups mystérieux sont frappés aux portes sans qu’on n’en puisse connaître l’origine…  Tous les aspects de la vie en société (le mobilier, les vêtements, la nourriture) visant à l’uniformité et à la dépersonnalisation sont « indistinctement » réglementés. L’autorité décourage même l’ameublement. La personnalisation et la décoration des logements sont interdites. Au sein de l’un de ces logements de rudiment, lieu de résidence de l’un de ces couples de « science-fiction », au cœur de l’une de ces villes en ruines, un soit-disant frère (de la femme) (les liens fraternels, rappelons-le, ont été abolis) fait son entrée. Dans le couple, la survenue de ce prétendu frère déclenche une multiplication de comportements inexplicables et névrosés. L’incommunicabilité et la folie deviennent abyssales. Les deux membres du couple décident alors de se défaire de l’élément perturbateur. Finalement, ce sera la sœur Sara qui, décidant de mettre fin à ses jours (une suicidée de plus), ingurgitera devant son frère affamé (et qui pour cette raison la traite de « salope ») la soupe empoisonnée qui lui était destinée.

Bond 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s