« Ni juge, ni soumise » de Jean Libon et Yves Hinant (2017)

Cette juge d’instruction de Bruxelles, personnage haut en couleur (langue bien pendue et fleurie, parler franc, humour irrésistible, excentricité, à la fois compréhensive, compassionnelle et pleine d’autorité, se déplaçant dans sa 2CV bleue, munie d’un parapluie rose pour se protéger du soleil) reçoit dans son bureau les cas les plus divers : hommes battant leurs femmes, femme infanticide, prostituée, braqueur portant coups et blessures sur autrui, personnes abusant de la solidarité nationale (mutuelle), petits ou grands malfrats, etc. dans le même temps qu’elle rouvre une enquête sur une affaire de meurtres datant de vingt ans.

Qu’est-ce qui fait énormément rire dans ce film ? Le tragique. La manière de la juge de mener ses interrogatoires bien sûr (il lui faut beaucoup d’humour et d’esprit de dérision pour tenir) (marque de fabrique très personnelle dans l’exercice de sa fonction), mais aussi les travers de ses prévenus : mauvaise foi, mensonge éhonté, déni, souhait (vain) de contourner la justice (la juge reste incorruptible), etc. Faisant preuve d’une présence bienveillante et en même temps d’une absence de complaisance, la juge adresse à chacun un langage direct qu’il peut comprendre.

Ce documentaire met également le public de cinéma en présence de prévenus  que traditionnellement le public de cinéma ne croise pas (les tribunaux sont souvent remplis de misère humaine). Ce film rappelle aux uns (le public de cinéma) que les autres (cette population défavorisée) existent.

Et ce n’est pas là un des moindres avantages du film…

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s