Loris Gréaud

Né en 1979, il vit et travaille à Eaubonne, en banlieue parisienne.

2005 : Eye of a Duck, est une installation présentée au Plateau à Paris, et à Airs de Paris en 2007 qui tourne autour de la propagation de la parole, en l’occurrence celle de David Lynch. L’installation comprenait 14 œuvres toutes faites entre 2001 et 2005. Parmi elles, Eye of the Duck (2005), ce morceau de l’installation a été crée spécialement pour l’habitation d’un canard. Il se composait d’un bassin équipé d’une pompe, d’un filtre et d’un créneau particulier pour l’animal. Durant les installations, un vrai canard y vivait et on pouvait entendre en fond sonore un texte sur les canards lu par David Lynch.

Gréaud Eye of a Duck

 

2005 : Tremors were forever est une installation où un système vibratoire fait trembler les murs et les sols de l’espace à intervalles réguliers.

Gréaud Tremors 1

 

2007 : Underworks (White Edit)

Gréaud Underworks (White Edit)

 

2007 : Illusion is a Revolutionary Weapon
Gréaud Illusion is a Revolutionary 0

2008 : Cellar Door au Palais de Tokyo

L’ensemble de cette exposition se construit sous la forme d’un vaisseau spatial qui serait un émetteur-récepteur de signes. Le visiteur doit se muer en décodeur, afin de capter, là où elle se trouve, la longueur d’onde de Loris Gréaud. Cette exposition personnelle est un gigantesque studio de production contrôlé par des techniciens, et régissant un vaste spectre d’événements éclatés dans le temps et l’espace.

 

2008 : Gunpowder Forest Bubble, est une maquette de foret d’arbres à échelle humaine. Les arbres d’apparence carbonisé, sont enduits d’un composite élaboré à partir de poudre à canon.

Gréaud Gunpowder Forest Bubble

 

2008 : Never Shies Away from Adopting Bootleg Versions of itself into its Family (cannon)

Gréaud Never Shies Away from Adopting Bootleg

 

2008 : The Neon Bubble

Gréaud The Neon Bubble

 

2010 : One Thousand Ways to Enter

Gréaud One Thousand Ways to Enter

 

2010 : Non Existence of the Past, Death of the Future, and the Infinite Possibilities of the Present

Gréaud Non Existence of the Past 0

 

2011 : Cellar Door (Ends in Guise of Return)

Gréaud Cellar Door (Ends in Guise of Return)

 

2011 : Gréaud The Geppetto Pavilion

Gréaud The Geppetto Pavilion 1

 

2012 : The Unplayed Notes

Gréaud The Unplayed Notes 1

 

 

2012 : One Thousand Ways to Enter (Bats Edit)

Gréaud One Thousand Ways to Enter (Bats Edit)

 

2012 : Encyclopedia of Irresolution

Gréaud Encyclopedia of Irresolution

 

2013 : Beaubourg

 

 

2013 : The Multiplication table of Obsession and Irresolution

 

 

2013 : Does the Angle Between Two Walls Have a Happy Ending ?

Gréaud Does the Angle Between

 

2014 : To Destroy Angels

Gréaud To Destroy Angels

 

2014 : Untitled (Creatures)

Gréaud Untitled (Creatures)

 

2014 : Underworks

Gréaud Underworks

 

2017 : The Unplayed Notes Factory

À Venise, Loris Gréaud expose « The Unplayed Notes Factory ». Connu pour créer des installations qui débordent l’espace muséal généralement imparti et pour entretenir un certain flou entre réalité et fiction, l’artiste s’attache à faire revivre l’ancienne verrerie Campiello della Pescheria, à Murano. Un véritable tableau vivant entre jets de flammes et 1 200 ampoules à filament qui défilent sur un rail au plafond. Dans cette grotte en verre où se cristallisent, dans un souffle, le temps et la matière, un habillage sonore renforce l’étrange et inquiétante ambiance.

Gréaud The Unplayed Notes Factory 2

 

2018 : Trajectories

Gréaud Trajectories, 2018

 

Loris Gréaud

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s