Ivo Van Hove (première rétrospective : 2002 – 2010)

Né en 1958 à Heist-op-den-Berg (en Belgique),  Ivo van Hove a commencé sa carrière de metteur en scène en 1981, avec ses propres productions. Il a ensuite été directeur artistique de AKT, Akt-Vertikaal et De Tijd. Il devient directeur de la compagnie Zuidelijk Toneel de 1990 à 2000. Il dirige le Holland Festival de 1998 à 2004. En 2001, il prend la direction du Toneelgroep Amsterdam.  En trois ou quatre décennies, il a mis en scène plus d’une centaine de spectacles (théâtre, opéra…). Il travaille avec Jan Versweyveld son scénographe depuis 1981.

Rétrospective non exhaustive…

2002 – 2003 Three sisters
Anton Tchechov

 

2003 – 2004 Mourning becomes Electra
Eugene O’Neill

 

2003 – 2004 Crusades
Alan Ayckbourn

Combien de temps pouvons-nous garder brûlante la flamme de l’amour ? Comment notre passion survit-elle au mariage ? Ce sont les questions abordées dans ‘De kruistochten’ (Les Croisades), une adaptation de ‘The Norman Conquests’, de Alan Ayckbourn en 1973. La pièce raconte l’histoire de Norman, un bibliothécaire vigoureux, qui prévoit de séduire pas moins de trois femmes en un week-end : la sœur de sa femme, la femme de son frère et sa propre épouse. Avec sa désinvolture caractéristique et une forte dose d’humour, Alan Ayckbourn a écrit un drame joyeux sur la passion, le mariage et les impasses relationnelles. Ivo van Hove porte un regard des plus cruels sur cette comédie de mœurs.

 

2004 – 2005 Scènes from a marriage
Ingmar Bergman

Johanne et Marianne semblent être le couple parfait, mais ce parangon de la vie conjugale est systématiquement démantelé scène après scène. Les demi-vérités, les mensonges et la tromperie conduisent au déclin douloureux de leur mariage. Et pourtant, ils ne peuvent pas lâcher. Ce qui commence comme le mariage idéal devient progressivement une recherche d’amour inconditionnel. Scènes from a marriage dépeint la dichotomie entre l’invulnérabilité simulée et les besoins émotionnels élémentaires, entre le désir de plaire aux autres et un intérêt personnel désagréable, entre croire que nous pouvons changer et accepter nos propres échecs.

 

2004 – 2005 The taming of the shrew
William Shakespeare

 

2005 – 2006 Hedda Gabler
Henrik Ibsen

Ivo van Hove: Dans Hedda Gabler, nous sommes témoins d’une femme qui a une grande passion pour la vie, mais Hedda ne prend aucune mesure pour mener la vie qu’elle désire tant. Nous savons que l’inévitable est sur le point de se produire. Les héros conventionnels d’Ibsen rêvent toujours de liberté, de complète indépendance, mais ils sont trompés par leurs rêves. Il y a toujours une raison de ne pas prendre la décision finale, il y a toujours la famille, le mariage, la société ou la peur d’un scandale public. Les gens ne sont que des gens. C’est ce que veut nous montrer Ibsen.

 

2005 – 2006 Opening night
John Cassavetes

Le spectacle débute le soir d’une avant-première et se termine trois jours plus tard, le soir de l’ouverture. Les répétitions alternent avec des discussions, des conflits et des conversations personnelles entre les personnages. Opening Night offre un regard unique sur les coulisses d’une compagnie de théâtre. Myrtle Gordon, l’actrice principale, a de la peine à s’identifier au rôle qu’elle joue ; celle d’une femme qui tente désespérément de s’accrocher à sa jeunesse. Myrtle essaie d’incorporer de l’espoir dans son rôle. De surcroît, elle redoute d’être giflée sur scène par son partenaire, Maurice, qui est aussi son ex-mari. Bien que la claque soit fictive, Myrtle ne la sent que trop réelle.

Témoin de la mort d’une jeune fan peu de temps après lui avoir donné un autographe à la première, Myrtle commence à confondre la vraie vie et le théâtre. Elle ne peut se défaire des images de l’accident et son rôle s’associe à la mort de Nancy, avec qui elle s’identifie. Myrtle ramène régulièrement la fille à son imaginaire : peut-être qu’elle maîtrisera son rôle dans la pièce. Mais au lieu d’être une bénédiction, Nancy devient progressivement une malédiction. Myrtle se retrouve de plus en plus dépendante de la fille morte. Ses acolytes la voient au bord de la folie. Myrtle ne voit qu’une seule issue : dans un élan d’instinct de survie, elle tue l’image de son moi plus jeune.

 

2006 – 2007 Roman Tragedies
William Shakespeare

Les tragédies romaines révèlent le jeu politique sous toutes ses facettes. Coriolan a lieu pendant la montée de la République romaine. Le héros éponyme refuse de se soumettre à la constellation politique changée. Il défie les masses et leurs nouveaux représentants et est banni. Finalement, il prend les armes contre Rome, sa propre ville. Jules César acquiert le pouvoir en revanche, parce qu’il est un virtuose dans la manipulation des masses. Un certain nombre de politiciens craignent l’avènement d’une dictature et l’enlèvent pour sauver la démocratie, mais il est déjà trop tard pour inverser le climat politique changé. Dans Antoine & Cléopâtre, la politique globale et l’amour passionné entre le romain Antoine et Cléopâtre l’égyptienne s’entremêlent. Le conflit intérieur d’Antoine entre la responsabilité publique et le désir de son cœur mène à un bain de sang.

Le public se situe au milieu d’une arène politique dans laquelle la production se joue sans interruption. Les spectateurs peuvent se déplacer librement entre la salle, le cercle et la scène. Il n’y a pas d’entracte défini mais il y a un certain nombre de pauses courtes. Des collations et des boissons sont disponibles sur la scène tout au long de la représentation. Les membres du public peuvent eux-mêmes utiliser des ressources multimédias pour décider de la situation sur laquelle ils souhaitent se concentrer. La durée du jeu est de cinq heures et demie continues. Pendant le spectacle, le public est invité à se promener dans l’auditorium ou sur la scène pour une autre vision de l’action sur scène, ou pour profiter de la nourriture et des boissons.

 

2007 – The misanthrope
Molière | New York Theatre Workshop

 

2007 – 2008 Angels in America
Tony Kushner

Angels in America se déroule à New York durant les années 80, les années Reagan. C’est une mosaïque d’histoires sur des gens qui luttent avec l’amour, la sexualité et les conséquences désastreuses du SIDA. Louis déserte son ami, qui est en phase terminale. Le mariage de Joe et Harper Pitt s’effondre. L’avocat de droite Roy Cohn découvre que ni le pouvoir ni l’argent ne le protégeront de la mort.

 

2008 – 2009 Cries and whispers
Ingmar Bergman

Dans un manoir, Agnès mortellement malade vit fiévreusement ses dernières heures. Dans les fragments vidéo, elle enregistre non seulement sa douleur mais aussi son envie irrépressible de se donner une voix. Sa puissante vitalité se détourne brusquement contre l’attitude des trois femmes qui veillent sur elle. La mort ne les rapproche pas l’une de l’autre, mais ressemble à un miroir sur lequel les femmes voient leur reflet.

 

2008 – 2009 Antonioni project
Michelangelo Antonioni

Dans L’Avventura (L’Aventure), une jeune femme disparaît mystérieusement sur une île au large des côtes. Son meilleur ami est déchiré par ses sentiments pour l’amant que la jeune femme a laissé derrière elle. L’éclosion d’une relation est l’objectif central de L’Avventura. « Les personnages vivent une aventure émotionnelle, une aventure psychologique et morale – la mort et la naissance d’une histoire d’amour – qui les amène à réagir contre les conventions et les normes d’un monde révolu », selon Antonioni. Dans La Notte (La Nuit), un couple d’âge mûr est captif de leurs souvenirs de la passion qui les a réunis. Cette histoire est une anatomie méticuleuse d’une relation qui s’est arrêtée. En plus de la place que le mariage a (ou n’a plus) dans une société moderne et changeante, Antonioni critique socialement examine aussi la place de l’artiste. L’industriel de La Notte considère évidemment sa façon de diriger son entreprise comme une œuvre d’art créative. Dans L’Eclisse, un homme et une femme ont un attrait sexuel irrésistible l’un pour l’autre mais ne sont pas capables de vivre l’amour comme une grande aventure. Antonioni : « L’Eclisse n’est pas un film subtil de caractère psychologique, mais une histoire de sentiments, ou de leur absence, dans un monde où règne le pouvoir de l’argent. En même temps, l’argent est une valeur abstraite, une métaphore de la froideur de la vie moderne. »

 

 

2009 – 2010 Teorema
Pier Paolo Pasoloni

Ivo van Hove : Quand Théorème commence, il y a de l’ordre ; la famille de l’homme d’affaires riche semble être stable. Mais il y a aussi un sentiment d’inconfort, d’ennui et de léthargie générale. L’arrivée d’un mystérieux étranger ouvre un monde de désirs et d’émotions réprimés, mais sa visite dérange aussi tout ce que les membres de la famille pensaient savoir sur eux-mêmes. Qui est cet étranger ? Est-il un pique-assiette, un jeune homme qui va de maison en maison, éreintant ceux qui y vivent ? Une crise s’ensuit, le chaos règne. L’invité apporte une libération qui est en fait l’annihilation. Son arrivée entraîne la destruction, personne ne prend la responsabilité de l’avenir. Le dernier espoir est que quelque chose de nouveau peut s’épanouir sur les ruines. Pour Pasolini, le changement n’est possible que si nous sommes conscients de la crise dans laquelle nous vivons. Théorème démontre cette crise dans toute sa complexité. Il parvient à raconter une histoire d’intérêt universel en utilisant des personnages reconnaissables. Une histoire de la condition humaine.

A suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s