« Eichmann à Jérusalem », Hannah Arendt (1963)

L’anéantissement de six millions de juifs représente un événement qui, parmi tous les événements stupéfiants et effrayants du pauvre XXe siècle, est si unique qu’on ne peut avoir prise sur lui avec des catégories habituelles. Qui était Adolf Eichmann le spécialiste des convois de la mort dont le métier était précisément d’approvisionner des usines d’extermination en matière première humaine ? La réponse qui s’impose spontanément est très simple selon Hannah Arendt : il était le mal incarné, un monstre dont la monstruosité correspondait à la monstruosité de son crime. Mais cette réponse n’est pas satisfaisante. Eichmann ne portait pas la marque du démon. Il était l’un des nombreux instruments ordinaires et pitoyables du monstrueux projet meurtrier, un de ses nombreux bureaucrates zélés, obsédés par leur carrière, qui se préoccupaient de mener à bien la mission du Führer, non par conviction personnelle (ce qui resterait à démontrer) et haine passionnée, mais par arrivisme bureaucratique et pure servilité. Tristement humainement banal. Ce n’est pas la radicalité qui se manifeste en Eichmann, mais la banalité du mal.

Circonstances du procès (rappel) :

Haut fonctionnaire du Troisième Reich, responsable de la logistique de la « solution finale », Eichmann est arrêté par les Alliés après la guerre mais réussit à s’évader en février 1946. Avec la complicité de milieux ultra-conservateurs, il s’enfuit en 1950 en Argentine avec sa famille et mène une vie modeste sous le nom de Ricardo Klement.

Le 23 mai 1960, le Premier ministre israélien annonce d’une voix émue à la Knesset (la chambre des députés) l’arrestation d’Adolf Eichmann retrouvé et enlevé en Argentine grâce aux services secrets israéliens Le Mossad.

Comme Israël a aboli la peine de mort sauf dans les cas prévus par une loi de 1950 (crime contre le peuple juif, crime contre l’humanité et crime de guerre), le prévenu sait qu’il encourt la peine capitale.

Il est condamné à mort le 11 décembre 1961 et pendu à Jérusalem le 31 mai 1962.

https://www.dailymotion.com/video/ximebz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s