« Petit paysan » de Hubert Charuel (2017)

Le film commence un peu « à la manière de » « L’âge d’or » de Luis Buñuel, les vaches ont investi la maison du petit paysan, il vit au milieu d’elles… Le réveil sonne, c’est l’aube. L’homme part au travail. Il aime ses vaches. Il les caresse. Il en prend grand soin. Il les enveloppe de son … Continuer la lecture de « Petit paysan » de Hubert Charuel (2017)

Publicités

« Faute d’amour » de Andreï Zviaguintsev (2017)

Les grands films (les films de Zviaguintsev – « Le retour » 2003, « le bannissement », 2007, « Elena » 2011, « Léviathan » 2014, sont toujours de grands films) sont complexes, faits de multiples « choses ». On fait l’amour par exemple, dans de belles scènes filmées à contre-jour, dans « Faute d’amour » mais dans des contextes constamment ou presque dénués d’amour. Dans la … Continuer la lecture de « Faute d’amour » de Andreï Zviaguintsev (2017)

« Dunkerque » Christopher Nolan (2017)

Ils sont coincés. Sur la plage d’embarquement d’où ils veulent s’échapper. Sur terre (sur la jetée de la plage), sur mer (dans les cales des bateaux où ils réussissent à embarquer) et dans les airs (dans les cockpits de leurs avions). Partout, ils sont sous le feu des bombes et sont pris comme des rats. … Continuer la lecture de « Dunkerque » Christopher Nolan (2017)

« Eté 93 » de Carla Simón (2017)

C’est un (premier) film sur l’enfance (les paroles des adultes arrivent toujours un peu comme à la périphérie). C’est un film sur le deuil et sur la gestion de la mort (une petite fille doit faire face à la mort de ses deux parents) et sur la résilience (comment gérer, comment surmonter la mort ? … Continuer la lecture de « Eté 93 » de Carla Simón (2017)

« Nothingwood », Sonia Kronlund (2017)

« L’Afghanistan, c’est Rienwood » affirme Salim Shaheen réalisateur super-star dans son pays (pauvre) : l’Afghanistan. Il a réalisé plus d’une centaine de films de seconde zone avec trois fois rien. Là, où les armes circulent (il ne se déplace pas sans un service de sécurité), où les femmes n’ont strictement aucune place (sinon dissimilées derrière les … Continuer la lecture de « Nothingwood », Sonia Kronlund (2017)

« Le jour d’après » Hong-Sangsoo (2017)

Hong-Sangsoo prend un malin plaisir à nous perdre dans la chronologie de son film « Le jour d’après », aux travers les méandres de son scénario, mais également au fil des convulsions psychologiques de son personnage principal, un homme marié qui peine à assumer et à avouer à sa femme (qui l’interroge dans une scène d’anthologie dès … Continuer la lecture de « Le jour d’après » Hong-Sangsoo (2017)