« Les Misérables » de Ladj Ly (2019)

Casting très juste. Les uns sont jeunes français, ils habitent de l’autre côté du périphérique. Comme tout un chacun, ils ont célébré la victoire à la coupe du monde des footballeurs français (liesse populaire filmée par une caméra nerveuse au cours d’un incroyable générique), ils vivent dans une cité laissée à l’abandon, ou presque, auprès … Continuer la lecture de « Les Misérables » de Ladj Ly (2019)

« Martin Eden » de Pietro Marcello (2019)

On ne voit que lui Luca Marinelli (Jessica Cressy est très bien, ce n’est pas le problème). Il arrive avec sa carrure de bûcheron, homme taillé dans la pierre, comme une force de la nature, le visage carré (et à la fois gracieux) découpé à la serpe, les grosses mains de forgeron, une cicatrice à … Continuer la lecture de « Martin Eden » de Pietro Marcello (2019)

« Pour Sama » Waad al-Kateab (2019)

En 2015, l’armée russe vient à l’appui des armées loyalistes dans la ville d’Alep, trois millions d’habitants (troisième ville de la Syrie) divisée entre opposants et partisans au régime de Bachar El Assad. Alep-Est est totalement assiégée. 250.000 à 326.000 habitants se retrouvent encerclés dans les quartiers Est… La jeune réalisatrice Waad al-Kateab et son … Continuer la lecture de « Pour Sama » Waad al-Kateab (2019)

Rétrospective Kira Mouratova

Il a existé un cinéma fou, libre, artistique. 1983 : « Parmi les pierres grises » de Kira Mouratova Un homme tombe en dépression. Il pleure dans son mouchoir blanc. Il chute moralement. Comme dans son costume austère, il s’enferme dans sa souffrance et dans son malheur. Il vient de perdre sa femme, elle est enterrée à … Continuer la lecture de Rétrospective Kira Mouratova

« Bacurau » de Kleber Mendonça Filho, Juliano Dornelles (2019)

La violence s’insinue par degrés pour accéder à un niveau extrême. Le premier signal est la découverte de cadavres des membres d’une famille mystérieusement assassinée dans leur maison à proximité du village, puis deux villageois venus prendre de leurs nouvelles sont à leur tour abattus. Se terminant par une débauche joyeuse et libératoire d’hémoglobine, de … Continuer la lecture de « Bacurau » de Kleber Mendonça Filho, Juliano Dornelles (2019)

« Caché » Michael Haneke (2005)

On peut faire un plan fixe, sans effets spéciaux, sans esbroufe, sans artifice (on peut ouvrir et terminer son film par un plan fixe), un plan dont les spectateurs se souviendront toute leur vie, l’image d’une rue banale, donnant sur une voie en T, une sorte de cul-de-sac contenant quelques voitures stationnées, plongeant sur une … Continuer la lecture de « Caché » Michael Haneke (2005)

« In my room » Ulrich Köhler (2018)

La caméra s’agite en tous sens, le cadrage est chaotique, la mise au point laisse à désirer, le son est douteux. Le reportage sur les hommes et sur les femmes politiques du parti SPD que le journaliste souhaitait réaliser pour le compte de son média est raté, comme il le découvre plus tard à sa … Continuer la lecture de « In my room » Ulrich Köhler (2018)