« Nos paysages mineurs » Marc Lainé (2021)

Dans l’espace confiné d’un compartiment de train, Vladislav Galard et Adeline Guillot s’en donnent à cœur joie. Le dispositif, « élémentaire », « simple » au possible, demeure unique du début à la fin. D’un côté, la maquette d’un train tournant sur un circuit fermé, au-dessus un petit écran de cinéma ; sur l’autre bord, le compartiment d’un wagon doté, d’un … Continuer la lecture de « Nos paysages mineurs » Marc Lainé (2021)

« Chemin de fer » Alexis Forestier, Itto Mehdaoui, Cie les Endimanchés (2021)

Aujourd’hui, les théâtres peuvent-ils aménager un espace pour les spectacles à contre-courant ? Un artiste aujourd’hui a-t-il seulement la possibilité d’être à contre-courant ? Ce sont les questions posées par le dernier spectacle « Chemin de fer » de la cie les Endimanchés mis en scène par Alexis Forestier en partenariat avec sa collaboratrice Itto Mehdaoui. En filant l’image … Continuer la lecture de « Chemin de fer » Alexis Forestier, Itto Mehdaoui, Cie les Endimanchés (2021)

« Versus » Rodrigo García (2008)

Avec cette création, Rodrigo García continue d’explorer son théâtre disjoncté, sarcastique et métaphorique. En guise d’apéritif, il évoque son animosité envers les enfants. Deux hommes entrent sur le plateau. Plutôt de parler de ce qui heurte la majorité des gens, ils présentent de ce qui les heurtent eux : à savoir, le comportement les enfants et la … Continuer la lecture de « Versus » Rodrigo García (2008)

« J’ai acheté une pelle chez Ikea pour creuser ma tombe » Rodrigo García (2002)

Dans cette pièce de 2002, Rodrigo García poursuit son théâtre d’autodérision, de preuves et de témoignages par l’absurde. A la Diogène. Extrait 1 Dans un squat, une grande aire de banquettes défoncées, un couple positionné frontalement face à la salle, torses dénudés, a plié ses habits et les a déposés au sol devant lui. Leur … Continuer la lecture de « J’ai acheté une pelle chez Ikea pour creuser ma tombe » Rodrigo García (2002)

« Approche de l’idée de méfiance » Rodrigo García (2006)

Avec cette nouvelle création de 2006, Rodrigo García poursuit l'exploration de son théâtre disjonctif, discordant, discrépant, désaccordé entre le texte et l’image, se refusant à l'exécution un théâtre illustratif et explicatif. Le texte procède d’une direction : un rejet de la société de consommation, un refus la société de la quantité à l’opposite de la société … Continuer la lecture de « Approche de l’idée de méfiance » Rodrigo García (2006)

« Et balancez mes cendres sur Mickey » Rodrigo García (2006)

Extrait : Elle est nue. Venue des cintres, une averse d’huile tombe sur son corps. Un souffle sourd se fait entendre. Elle est positionnée devant une voiture disposée sur scène. Sous la pluie d’huile, elle enchaîne en silence les exercices physiques. En position debout, elle saisit un pied avec ses deux mains, le tend en avant … Continuer la lecture de « Et balancez mes cendres sur Mickey » Rodrigo García (2006)

« Accidens. Tuer pour manger » Rodrigo García (2005)

Fils d’un boucher espagnol et d’une mère vendeuse de légumes, Rodrigo García, dont le nom de sa compagnie est « La carniceria Téatro » (Le Théâtre du carnage), s’est par avance expliqué sur cette pièce de 2005, en préambule à son autre texte prémonitoire : « Fallait rester chez vous, têtes de nœud. » (en 2002) Dans « Accidens », le … Continuer la lecture de « Accidens. Tuer pour manger » Rodrigo García (2005)

« Jardinage humain » Rodrigo García (2003)

Extrait : Pendant que le texte est diffusé sur une bande sonore, une femme est assise sur un matelas disposé à même le sol. Elle est environnée d’aliments de toutes sortes. Elle ne cesse pas de manger, sans voracité particulière, simplement pour manger, manger sans arrêt. Elle mange à même la main, sans ordonnancement. Elle ouvre … Continuer la lecture de « Jardinage humain » Rodrigo García (2003)

« After sun » Rodrigo García (première et deuxième version, 2000-2002)

« After sun », première version Madrid (2000) Dans le silence, deux êtres en tenues d’hygiène intégrales blanches à capuche se tiennent, à cour, debout derrière une des deux petites tables du décor. L’un(e) attache une serviette sur laquelle est inscrit le mot « anorexia » autour du cou de l’autre. Elle lui tire la chaise, la silhouette … Continuer la lecture de « After sun » Rodrigo García (première et deuxième version, 2000-2002)

« Fallait rester chez vous, têtes de nœud » Rodrigo García (2002)

Sur une musique douce d’Isaac Stern (String Quintet in C Major, Op. 163, D. 956 : II. Adagio), on aperçoit tout d’abord un petit lapin, un petit lapin blanc dans son aquarium, qui parait vert-fluo en raison de la lumière qui provient du sol de la cage transparente. Par-dessus la musique douce du violon, on entend … Continuer la lecture de « Fallait rester chez vous, têtes de nœud » Rodrigo García (2002)