« Still in Paradise » Yan Duyvendak, Omar Ghayatt (2016)

Il n’y a peut-être que Yan Duyvendak (et pour l’occasion son acolyte Omar Ghayatt) pour demander aux spectateurs désireux d'assister à l'une de leurs représentations de se déchausser avant d’entrer en salle (et de se défaire de ses autres effets personnels : vestes, sacs, etc.) avant d’aller s’asseoir à même le sol ou sur des chaises … Continuer la lecture de « Still in Paradise » Yan Duyvendak, Omar Ghayatt (2016)

Publicités

« Le Temps et la Chambre » de Botho Strauss, mise en scène d’Alain Françon (2017)

Antichambre. Un vaste décor néo-classique. Une immense hauteur de plafond (plafond lumineux). A cour, une grande paroi boisée flanquée d’une porte également en bois à double-battant (l’entrée du grand appartement). Trônant dans la pièce, une haute colonne (rouge) dressée. Au lointain, un grand mur également rouge percé de deux portes : une à double-battant donnant … Continuer la lecture de « Le Temps et la Chambre » de Botho Strauss, mise en scène d’Alain Françon (2017)

« Chekhov’s First Play » d’après « Platonov » de Tchekhov, mise en scène Dead Centre : Bush Moukarzel et Ben Kidd (2017)

« Chekhov’s First Play » d’après « Platonov » de Tchekhov, mise en scène Dead Centre : Bush Moukarzel et Ben Kidd (jeunes artistes dublinois). Bush Moukarzel et Ben Kidd, retenez bien ces noms, désormais il faudra absolument suivre ce qu’ils font. Bush Moukarzel et Ben Kidd réalisent exactement le spectacle que nous n’attendons pas. … Continuer la lecture de « Chekhov’s First Play » d’après « Platonov » de Tchekhov, mise en scène Dead Centre : Bush Moukarzel et Ben Kidd (2017)

« 2666 » de Roberto Bolaño, mise en scène Julien Gosselin (2016)

Quel théâtre réalise Julien Gosselin ? Un théâtre documentaire tout d’abord (pour lequel Julien Gosselin est littéralement fait) (et hyper-doué). Non seulement « 2666 » démarre comme une conférence, mais comme dans « Les Particules élémentaires » (son spectacle précédent), il fait usage prolifique de titrages (dans sa police si caractéristique), de têtes de chapitres, … Continuer la lecture de « 2666 » de Roberto Bolaño, mise en scène Julien Gosselin (2016)

« Place » mise en scène Adina Secretan (2017)

Adina Secretan est une (jeune) femme en colère. Parce qu’elle s’indigne du sort fait aux réfugiés, aux mal-logés, aux sans-logis en Suisse (évidemment aussi en France et partout ailleurs en Europe), Parce que la spéculation financière a contribué à l’augmentation des loyers et à la raréfaction de l’habitat (en Suisse, en France et partout ailleurs … Continuer la lecture de « Place » mise en scène Adina Secretan (2017)

« Mayday », mise en scène de Julie Duclos (2017)

Les mises en scène de Julie Duclos ne se font pas à grand renfort de testostérone, non, elles sont plutôt exigeantes (d’aucuns se souviennent sûrement de son beau et subtil spectacle « Nos serments » d’après « La maman et la putain » de Jean Eustache en 2014). Oui, « Mayday », plus encore que … Continuer la lecture de « Mayday », mise en scène de Julie Duclos (2017)

« Democraty in America » librement inspiré de l’essai d’Alexis de Tocqueville, mise en scène de Roméo Castellucci (2017)

Roméo Castellucci est un plasticien du plateau. On retrouve le même savoir-faire : l’usage de cycloramas translucides, la vision du spectacle par transparence, le floutage, le passage obligé (?) du nu, le parement de fluides sanguins, un théâtre-cérémonial, une parade de choristes-danseuses porte-drapeaux munies chacune d’une lettre dont l’agencement laisse apparaître le titre du spectacle … Continuer la lecture de « Democraty in America » librement inspiré de l’essai d’Alexis de Tocqueville, mise en scène de Roméo Castellucci (2017)